Bienvenue !

Vous avez découvert la cuisine mauricienne lors d’un voyage dans l’île paradisiaque qu’est Maurice, et vous souhaitez retrouver ses saveurs incomparables?  Ce site est fait pour vous !   Nous proposons :

·      25 recettes incontournables à Maurice : plats salés ou sucrés, sophistiqués ou vite faits… il y en a pour tous les goûts ! Tous les ingrédients « exotiques » sont décrits, photos à l’appui. Nous expliquons où se les procurer, ou, à défaut, par quoi les remplacer.

.

·      Un lexique , illustré par de nombreuses photos : il définit les grandes familles de plats mauriciens, vous permettra ainsi de faire la différence entre un curry et un massala, ou encore de retrouver tous les ingrédients « exotiques » utilisés dans nos recettes.

·      Un traducteur d’ingrédients, qui rassemble les différents noms d’un même ingrédient, en français, en créole, et parfois même en anglais et en hindi ! Pour ceux d’entre vous qui auraient acheté un livre de cuisine mauricienne avant de repartir, et qui ont découvert une fois rentrés que chaque recette utilisait au moins un ingrédient très mystérieux !

La cuisine mauricienne en quelque mots

La cuisine mauricienne est très éclectique, et reflète les origines variées de ses habitants. De nombreuses recettes sont ainsi d’inspiration indienne, alors que d’autres sont d’origine asiatique ou européenne.  Dans tous les cas, elles ont été adaptées en fonction des ingrédients disponibles à Maurice (surtout les épices) et du goût des Mauriciens.

A Maurice, les repas ne se déroulent pas comme en France, où se succèdent entrée, plat principal, fromage et dessert. Le repas mauricien est plutôt constitué d’un plat principal et, éventuellement, d’un dessert.

Le plat principal repose souvent sur une assiette de riz basmati, sur lequel on vient déposer plusieurs éléments :

-          Un « cari » , qui peut être une viande ou un poisson en sauce : si la recette est à base de tomates, on parle de « rougail », sinon on parle de « massala »

-          des condiments : chatinis, achards, koutia

-          éventuellement, un bouillon de légumes


Assiette mauricienne typique : sur le riz, un massala, un achard de pommes et un achard de legumes

On obtient ainsi une assiette aussi esthétique que délicieuse !

A noter : le riz peut être remplacé par des galettes de pain non levé telles que les rotis (ou faratha) , les poori  ou les dhall poori . Dans ce cas, on mange avec les doigts, en attrapant les morceaux de nourriture à l’aide du pain.

                Le plat principal peut aussi être le célèbre briani (« briyé » en créole), qui associe du riz basmati et de la viande marinée dans un mélange d’épices sophistiqué. Le briani est traditionnellement servi lors des mariages musulmans.

Un massala accompagné de rotis.

Le fameux briani, servi lors des repas de fête.

Le célèbre alouda, boisson rafraîchissante qui se boit au marché de Port-Louis.

Gâteaux laddoos.

 

 

Le dessert peut être une simple salade de fruits (avec du sel, et non du sucre !) ou un plat sucré d’inspiration indienne. On trouve parfois des goûts surprenants dans les desserts, comme celui de la cardamome ou de l’eau de rose.